Coding goûter #04 : on continue avec Scratch

Un nouveau coding goûter est en route ! Au programme de cette nouvelle séance : une introduction sur les périphériques de stockage puis un atelier sur le logiciel de programmation Scratch.

Périphériques de stockage et Mind Mapping

Les périphériques de stockage

Périphérique de stockage : la disquetteL’idée de cette introduction est venue à un des parents du coding goûter quand nous avons demandé aux enfants d’enregistrer leur projet de Scratch par exemple sur leur clé USB. Pour nous, c’est super simple, enregistrer sur l’ordinateur dans un dossier ou une clé USB. Pour les enfants, un peu de précision, ça ne fait pas mal. Lors du premier coding goûter, ils avaient pu explorer l’intérieur d’un ordinateur et ses composants. Cette fois-ci, ils se penchent sur les périphériques de stockage. En questionnant les enfants, ils en ont trouvé plusieurs types :

  • le stockage interne : disque dur, mémoire vive
  • le stockage externe : disque dur externe, clé usb, disquette (pour les plus anciens…), CD-Rom
  • le cloud
  • Internet : réseaux sociaux, google photos, YouTube, etc

Nous leur en avons montré quelques exemples de ce que nous avions comme moyen de sauvegarder nos données ou comme moyen de transfert à notre époque… Ils ont bien été intrigué par notre disquette 🙂

Mind Mapping : pour quoi faire ?

Suite à cela, on a proposé aux enfants de nous dire ce qu’ils en avaient retenu et compris à l’aide de mind mapping.

Le mind mapping est une représentation graphique d’idées, de concepts, de mots qui sont liés entre eux sur un même sujet. Cela permet d’organiser les idées autour d’un noyau et cela de façon intuitive grâce à une représentation colorée. Ce n’est pas linéaire, ça reprend le principe du fonctionnement du cerveau, c’est très intuitif.

Les enfants s’y sont bien retrouvés, voilà quelques exemples :

Mind mapping

Création de jeux vidéos avec Scratch

Pour ce coding goûter, on crée des jeux vidéos ! Cette fois-ci, nous n’avons pas suivi des tutos de Youtubeurs comme la séance précédente sur le même sujet. Les enfants ont trouvé l’inspiration et leur bonheur dans le livre Scratch pour les kids par The Lead Project (Eyrolles).

Quand on commence à s’intéresser au logiciel Scratch, on a très vite envie d’en faire plus. Quand on a découvert ce livre sur Scratch, Crystobal et Kemper étaient ravis car ils ont pu mettre en application de façon très ludique ce qu’ils avaient appris. Si vous voulez en savoir plus, Crystobal vous en parle en détail et vous donne son avis sur le livre Scratch pour les Kids.

Suivant le niveau et les envies des enfants, ils ont choisi un des jeux à créer dans le livre. Les plus jeunes ont choisi le niveau 2 avec un jeu autour de la Joconde. Les plus expérimentés en Scracth ont choisi le niveau 9 qui propose un jeu qui compile tous les apprentissages du livre.

Programmer un jeu sur Scratch : piégée par le sourire de la Joconde (niveau 3)

Le jeu que les enfants ont créé se passe au Louvre. Il se compose de deux jeux. Dans un premier temps, il faut répondre aux questions posées. Ensuite, il faut remettre dans l’ordre les pièces du puzzle pour former le visage de Mona Lisa, La Joconde. Il y a trois essais, si on se trompe, c’est perdu.

Ce que les enfants apprennent avec ce jeu, c’est contrôler le déroulement du jeu. Ils découvrent comment suivre le score avec des variables mais aussi à contrôler les différentes étapes du jeu avec plusieurs messages.


Jeu sur Scratch : combat final dans un trou noir (niveau 9)

Au niveau 9, les enfants créé un combat entre Scratchy et le sorcier noir, c’est le combat final ! Ils combinent et utilisent 3 attaques de Scratchy pour battre le sorcier.

Les enfants apprennent avec faire un jeu de combat en créant 2 personnages avec des mouvements précis et des compteurs de PV (points de vie). Ils animent trois types d’attaques de Scratchy en utilisant une astuce pour basculer entre 4 lutins.


La concentration était au rendez-vous pour cet atelier de création de jeu avec le logiciel de programmation Scratch. Chaque enfant a réussi à aller au bout de son jeu. Ils ont pu le tester, le corriger, le montrer aux autres… être fiers d’eux !

On se retrouve bientôt pour un coding goûter où l’on pourra fabriquer une guitare avec Makey Makey.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top